Le Centre des Visiteurs du Temple de Rome, présentera, samedi prochain, le 19 mars, une exposition de peinture de l'artiste tibétain Kunga Sonam, professeur d'écriture et de calligraphie tibétaines. Depuis son enfance, il a montré un talent extraordinaire pour la peinture, fréquentant des écoles dans les monastères du Tibet et de l'Inde.
L'artiste utilise l'aquarelle dans ses peintures, qui sont principalement des visages d'hommes, de femmes et d'enfants.
L'aquarelle est une expression picturale ancienne que l'on retrouve dans les peintures rupestres paléolithiques, dans les manuscrits enluminés médiévaux et dans les feuilles de papyrus égyptiens.
C'est une technique très difficile. Maîtrise et précision sont nécessaires, car les corrections ou les superpositions de couleurs ne peuvent pas être faites.
Kunga Sonam, dans les portraits exposés, peint les visages de l'âme de ses personnages, des visages qui crient sans voix l'amour, la sérénité, la paix, mais aussi l'innocence d'un monde dans lequel subsiste encore un faible désir d'harmonie et de sacralité. .
L'exposition restera visible au Centre d'accueil des visiteurs du temple de Rome du samedi 19 mars au dimanche 1er mai 2022.

L'entrée et le parking sont gratuits

Passage vert renforcé obligatoire